Blog Studentatwork > Le job étudiant de

Jonathan Bradfer Journaliste à la RTBF

Jonathan Bradfer est présentateur à la RTBF. Il revient avec nous sur son passé d’étudiant et nous dévoile les dessous de son job dans un restaurant self-service.

Jonathan Bradfer, as-tu fait beaucoup de jobs étudiant ?

Quand j’étais étudiant, tout le monde avait un job pendant les vacances. Ce n’était pas une pression des parents, mais plutôt une forme d’éducation : on se responsabilisait en gagnant son propre argent. Pour ma part, je travaillais pendant l’été mais aussi tous les weekends pour une radio locale.

Quel était ton premier job étudiant ?

C’était dans un restaurant self-service. J’ai travaillé là-bas pendant quatre ans de suite, et chaque été, j’avais de nouvelles responsabilités. La première année, je devais ramener les plateaux et les ranger pour la vaisselle. Il fallait que j’assure en salle. La deuxième année, comme j’étais plus expérimenté, j’étais derrière le buffet pour servir, ensuite j’étais en cuisine, pour préparer les grillades et les moules. Enfin, la dernière année, j’étais à la caisse.

Quels souvenirs gardes-tu de ce job étudiant ?

Honnêtement, ce n’était pas un travail hyper valorisant et ce que j’aimais le plus, c’était la caisse. Ce qu’il y avait de positif, c’est qu’on te donnait très vite des responsabilités, même minimes. On était indépendant dans le travail et on avait beaucoup de contacts avec la clientèle.

Le seul problème, c’est qu’on devait être devant le restaurant à 06h30 le matin car on ouvrait à 07h pour le petit déjeuner. Mais, même si c’était dur, je n’ai jamais cherché un autre job, car c’était tout près de chez moi et il y avait une chouette ambiance. C’était une équipe jeune et tout le monde se connaissait. C’était particulier de découvrir un milieu professionnel et d’être obligé de travailler et de respecter les ordres du chef. C’était vraiment différent du milieu étudiant, où on rigolait pendant les cours.

Etais-tu bien payé et à quoi consacrais-tu ta paie ?

C’était relativement bien payé. J’avais un ami qui travaillait au rayon poissonnerie d’un hypermarché. Il était tout le temps dans le froid et il était très mal payé tandis que moi, j’avais un boulot facile et beaucoup mieux payé !

Ce que je faisais de mon argent ? J’étais assez économe et en général je mettais ce que je gagnais de côté mais j’ai aussi fait des voyages entre amis. J’étalais mon argent de poche toute l’année, en fait, j’étais dans une situation assez aisée.

Au final, qu’as-tu retenu de cette expérience de jobiste ?

Le directeur, à l’époque, était quelqu’un de très dur et qui pouvait piquer de grosses colères. Il était fort craint et j’ai appris à gérer le caractère d’un supérieur, l’injustice qu’il peut y avoir mais aussi le respect de l’autorité : savoir se taire quand il le faut mais tenter malgré tout de lier une discussion.

Photographie © Cassandre Sturbois - Cazou asbl 2010