Blog Studentatwork > 475 heures

Conversion des jours en heures : quid si ton solde d'heures est épuisé ?

475 heures, c'est l'équivalent de quelque 60 jours de travail à temps plein. Soixante ! On ne dépasse pas ce chiffre si rapidement. Mais supposons que ça arrive. Quelles conséquences désastreuses t'attendent ?

Rien de bien méchant. Il est tout à fait possible de travailler plus de 475 heures. Ton employeur doit alors te déclarer comme un travailleur ordinaire et tu paieras les cotisations normales (13,07 % au lieu de 2,71 %). C'est donc moins avantageux financièrement.

Si tu aimes faire la plonge ou servir au bar, tu peux aussi passer à un autre système avantageux, celui du travail occasionnel dans l'horeca (nouvelle fenêtre). Tu paieras bien le taux de cotisations normal, mais alors sur un bas salaire fictif, de manière à toucher plus. Tu as 50 jours, mais n’oublie pas une chose : le travail occasionnel implique que tu ne peux pas travailler plus de deux jours de suite. Si tu travailles beaucoup, d'autres éléments que les cotisations sociales doivent également être pris en compte. Qui travaille beaucoup, gagne plus également. Cela peut entraîner des conséquences pour les impôts que tes parents ou toi devez payer. Et si tu prestes beaucoup d'heures, tu risques aussi de perde les allocations familiales. À prendre en compte donc ! Heureusement, toutes les règles figurent dans un schéma pratique sur notre site web.